Bureau_CCI_2016

De gauche à droite : Fabienne HUGUES, Michel GABILLON, Pierre POLLARD, Florence GOUACHE (sous-préfet de Vienne), Guy MOULIN, Daniel PARAIRE, Lionel BEFFRE (préfet de l’Isère), Jean-Pierre GIRARD, Pierre-Olivier BOYER, Valérie ROBIN et Christophe CARRON.

 

Lors de l’Assemblée Générale du 21 novembre 2016, Lionel BEFFRE, Préfet de l’Isère, a procédé officiellement à l’installation des 40 membres de la Chambre de Commerce et d’Industrie Nord Isère, en présence de Florence GOUACHE, Sous-préfet de l’arrondissement de Vienne. Ces chefs d’entreprise élus par leurs pairs représenteront pendant cinq ans les 20 250 entreprises du Nord Isère ressortissantes de la CCI.

L’Assemblée a, à l’unanimité, reconduit Daniel PARAIRE dans ses fonctions de Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Nord Isère pour un troisième mandat.

Gérant de la société CONCEPT-RECEPTION, Daniel PARAIRE a été renouvelé dans ses fonctions par une assemblée reconstituée pour 40% de ses membres.

Entré en tant que membre associé de la CCI NORD-ISERE dès 1992, il en devient membre titulaire de 1995 à 2004, puis secrétaire de 2001 à 2003 et trésorier de 2003 à 2004. Depuis novembre 2004, il en est le Président.

Il est par ailleurs, membre du Conseil d’Administration du MEDEF ISERE et Vice-président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Région RHONE-ALPES.

Les membres du Bureau

L’Assemblée a ensuite élu les membres du bureau qui entourent le Président, un bureau qui accueille désormais deux femmes :

Jean-Pierre GIRARD, Premier Vice-Président

Pierre-Olivier BOYER, Vice-Président

Pierre POLLARD, Vice-Président

Michel GABILLON, Vice-Président

Jean-Paul COLEON, Trésorier

Fabienne HUGUES, Trésorière adjointe

Christophe CARRON, Secrétaire

Valérie ROBIN, Secrétaire

Guy MOULIN, Secrétaire

 

Le discours du Président réélu

Monsieur le Préfet, votre présence parmi nous aujourd’hui contribue à la solennité de l’installation de notre Assemblée. Elle montre tout l’intérêt que le représentant de l’Etat que vous êtes, porte à notre Chambre de Commerce et d’Industrie Nord Isère et au travail des élus consulaires. Car c’est bien tous ensemble, en collaboration avec les pouvoirs publics, que nous pourrons contribuer au développement économique du Nord-Isère.

Je tenais à vous en remercier, en souhaitant que vos fonctions vous permettent d’être toujours à nos côtés pour nous apporter votre soutien dans la mise en œuvre de nos actions présentes et à venir. Nous avons déjà l’habitude de travailler ensemble, que ce soit à l’échelle territoriale et départementale, aussi je suis sûr que cette collaboration saura être pérennisée pour continuer à faire de nos structures de vrais partenaires.

J’associe également mes remerciements à nos deux Sous-préfets des arrondissements de Vienne et de la Tour du Pin avec qui nous partageons la même volonté de développer l’économie du Nord Isère. Leur aide au quotidien nous est précieuse et indispensable. Je profite de l’occasion pour remercier Madame Florence GOUACHE Sous-préfet de Vienne de sa présence et vous présente les excuses de Monsieur Thomas MICHAUD, Sous-préfet de La Tour du Pin, retenu ce jour par d’autres obligations.

Mes remerciements vont également à mes collègues, chefs d’entreprise, qui en me renouvelant leur confiance, viennent de me reconduire à la Présidence de la CCI Nord Isère. C’est une responsabilité lourde dont j’ai pu mesurer toute l’importance ces 12 dernières années. J’ai en effet pu être témoin et partie prenante des bouleversements qu’ont vécus les CCI et la CCI Nord Isère ces dernières années. Il nous aura fallu, à nous élus de la Chambre, faire plus que jamais preuve de capacités d’adaptation pour assurer à la CCI Nord Isère une pérennité dans un contexte mouvant et menaçant. Ces remerciements, je les adresse également et enfin aux membres élus sortants, pour le travail qu’ils ont accompli à nos côtés.

Nos budgets ont, nous le savons tous, été impactés et marqués par la rigueur. Cela nous a amenés à revoir l’ensemble de nos postes budgétaires et à repenser notre stratégie de développement. Comme dans toute entreprise, il a fallu prendre du recul et réfléchir à de nouveaux modèles économiques.

Les différentes mesures prises nous permettent aujourd’hui de garder des services de très grande qualité et de limiter la dépendance de la CCI à la ressource fiscale à 37%.

Des partis pris ont également été défendus durant le mandat, dont nous pouvons être fiers.

La Réforme Consulaire nous a ainsi conduits à travailler avec la CCI de Région Rhône-Alpes, et avec nos élus désignés nous nous sommes attachés à défendre l’intérêt du Nord Isère et des entreprises qui le composent. Notre objectif était bien évidemment que le territoire garde une place de choix dans ce schéma régional et s’intègre dans ce nouveau dispositif en gardant son âme et ses prérogatives.

Nous nous sommes également attachés ces dernières années à garder notre autonomie et notre proximité avec les entreprises. La CCI Nord Isère a souhaité, par ses actions, contribuer à l’amélioration du rayonnement du Nord Isère, du département et de la région Rhône-Alpes tout en œuvrant au quotidien pour accompagner les entreprises et les entrepreneurs en grande proximité.

C’est pour atteindre ce double objectif que la CCI Nord Isère a refusé de s’inscrire dans le schéma de la nouvelle CCI Métropolitaine, préférant s’attacher à travailler à des échelles de territoires variables en mettant en place des collaborations avec les CCI de la Région Rhône-Alpes. C’est d’ailleurs dans ce cadre que nous avons signé des conventions sous l’appellation « Les CCI de l’Isère » puis « Les CCI Sud Rhône-Alpes », regroupant autour d’un espace de polarisation les CCI de Grenoble, de l’Ardèche et de la Drôme.

Ce mandat passé est le fruit d’un travail d’équipe où chaque élu a pu apporter son analyse et son savoir-faire, en lien étroit avec des collaborateurs pleinement engagés dans notre démarche de développement. Encore merci à tous.

Pour cette nouvelle mandature, je sais que je pourrai de nouveau m’appuyer sur les membres de mon Bureau. Ils m’assisteront dans la politique à mener pour la Chambre et étudieront les questions qui doivent être soumises à la décision de l’assemblée générale. J’en profite d’ailleurs pour remercier à nouveau Monsieur le Préfet d’avoir accepté d’élargir la composition du Bureau de 7 à 10 membres pour faciliter notre gouvernance.

Au-delà du Bureau, je souhaite également que tous les membres titulaires soient pleinement impliqués dans la réflexion et la stratégie de la Chambre de Commerce et d’Industrie Nord Isère. Pour cela, je souhaite que vous ayez tous une connaissance parfaite du fonctionnement d’une CCI et de la CCI Nord Isère en particulier, mais également du territoire, de ses projets et de ses enjeux. En conséquence, je vous propose plusieurs modules de formation dont vous trouverez l’ensemble des informations dans vos dossiers. Ce cycle de formation vous permettra de prendre pleinement connaissance du rôle d’élu au sein de la structure Chambre et de choisir, dès la prochaine Assemblée Générale les commissions dans lesquelles vos compétences seront les plus appréciées.

Dans la stratégie de la CCI Nord Isère chacun aura ainsi sa place et saura apporter, j’en suis sûr, son expertise aux seins des commissions dans lesquelles il se sera engagé, je vous le rappelle, pour l’ensemble du mandat. Cette stratégie je souhaite qu’elle repose sur 3 priorités : nos équipements, notre politique commerciale et la CCI de demain.

Commençons par le développement de nos équipements.

La plateforme logistique multimodale de Vienne-Sud Salaise/Sablons, tout d’abord, qui bénéficie certes d’un bilan remarquable, grâce au travail conduit par Christian MARCOU, qui a cessé ses activités à nos côtés, mais dont le développement dans un contexte concurrentiel fort reste fragile. Il conviendra donc de la soutenir et de la piloter avec agilité.

La priorité sera également donnée à CCI Formation sur le mandat. Ce service concurrentiel ne pourra plus être abondé par la ressource fiscale, mais surtout il doit désormais assurer à l’ensemble de la structure chambre des bénéfices dont elle a besoin. Pour ce faire, CCI Formation a fait l’objet d’une profonde réorganisation et donne déjà des preuves d’une rentabilité certaine qui ne demande qu’à s’épanouir.

Par ailleurs le virage qui a été pris par la CCI au cours du dernier mandat, consistant à rentabiliser nos interventions, tarifer nos produits et développer une politique commerciale devra être confortée avec une organisation adaptée de nos services pour rendre cet objectif atteignable.

Enfin, le réseau des CCI a entamé depuis peu une transformation fondamentale de son organisation et de ses missions pour mieux accompagner les entreprises, sous l’appellation la CCI de demain, qui se veut une CCI connectée, collaborative et réactive. Renforcement des expertises, professionnalisation, réactivité devront nous animer pour répondre aux nouvelles attentes de nos clients et s’adapter à notre environnement. Une stratégie numérique a notamment été développée par la CCI Nord Isère dans ce sens et devra se poursuivre sur l’ensemble du mandat. Elle permettra ainsi de garantir le même service à tous les clients, à tout moment, avec un triple objectif :

  • Adapter notre offre de services au monde du numérique et aux nouveaux usages de consommation,
  • Mieux répondre à nos clients, les entreprises, les porteurs de projets, les jeunes,
  • Et renforcer encore plus notre proximité

Au-delà de ces 3 priorités à donner pour le mandat, je veux aussi prendre ce soir devant vous 2 engagements.

Le premier : soutenir la CCI Nord Isère dans son territoire.

Nous avons compris à la CCI Nord Isère que notre fonctionnement d’hier ne pouvait plus être celui de demain. Nous avons œuvré à l’évolution de son fonctionnement et de son modèle économique. Aussi, je veux désormais défendre l’institution CCI quelle que soit l’évolution du schéma géopolitique. C’est une institution avec des savoir-faire, des connaissances précises du tissu économique et des valeurs de proximité.

Soutenir et défendre la CCI Nord Isère, c’est aussi défendre les entreprises et les accompagner dans leur développement. Ce sera mon second engagement, tout aussi prioritaire !

C’est parce que nous sommes nous-même chefs d’entreprise et que nous avons été élus par nos pairs que nous défendrons l’Entreprise avec un grand E. La CCI Nord Isère connaît ses ressortissants, elle sait ce dont ils ont besoin.

Nous nous engageons ainsi à être réactifs et à l’écoute de nos pairs tout en leur proposant des produits adaptés. La CCI Nord Isère sera pour les entreprises une CCI moderne et souple !

Mais bien sûr, pour tenir nos engagements, j’ai besoin de l’investissement de tous. Cela commence bien sûr par un vote et cela se poursuit pendant 6 ans par une fidélité et une loyauté à une instance qu’est la CCI !

Voilà donc, chers collègues, les premiers messages que je voulais faire passer aujourd’hui. Et je suis persuadé qu’ensemble nous saurons donner l’impulsion nécessaire à notre CCI pour qu’elle continue à être une instance reconnue et incontournable dans le seul intérêt de nos entreprises et du monde économique.